Les pierres fines pèsent de plus en plus lourd

Article paru dans BILAN, le 27 novembre 2019

Article paru dans BILAN, le 27 novembre 2019.

Récit par:
Anna Aznaour

Eclairage.

…Très demandées sur le marché de la haute joaillerie, certaines pierres fines sont désormais assurées, au même titre que les pierres précieuses.

Très demandées sur le marché de la haute joaillerie, certaines pierres fines sont désormais assurées, au même titre que les pierres précieuses.

Eclairage. Anna Aznaour

DOSSIER JOAILLERIE

Georges Lambert

Les pierres fines pèsent de plus en plus lourd

Un banquier genevois a 365 costumes et en porte un différent chaque jour. Mais ils sont tous de la même couleur et de la même coupe. C’est pareil pour les bijoux que la Cité de Calvin préfère: précieux mais pas trop colorés», ne plaisante qu’à moitié un diamantaire de la place, lui-même grand adepte de la discrétion. Un constat corroboré par Georges et Marta, artisans installés dans leur atelier-bijouterie Sous les Pavés, adresse genevoise prisée des amateurs de pièces uniques aux pierres fines: «L’essentiel de notre clientèle suisse vient des autres cantons, romands et alémaniques, bien que l’on ait aussi quelques fashonistas de Genève.»

«Toutes les pierres sont précieuses, à condition d’être créées par la nature et d’avoir une belle qualité!»Thomas Faerber, cofondateur du salon GemGenève

Pourtant, la petite capitale du grand négoce mondial est plus qu’au fait de la question: les «cailloux» colorés d’hier sont devenus des joyaux qui ont redonné un deuxième souffle à la haute joaillerie. Asphyxiée par le coût devenu astronomique de ses trois chouchous ­ rubis, saphir, émeraude ­ elle a enfin adopté leurs «cousins pauvres», dévolus jusque-là à Monsieur et Madame Tout-le-monde. Un changement qui, logiquement, devrait se répercuter sur les primes d’assurances, attendues à la hausse. Effectivement c’est bien cela qui s’est produit comme l’explique Anthony Guépin, courtier chez l’assureur Anglo Belge (Suisse) SA: «Nos clients ­ bijoutiers, marchands de pierres et privés ­ ont dû revoir à la hausse les limites prévues dans leurs contrats tous risques. Cependant, à l’instar du concept de la pyramide, le taux de prime est dégressif lorsque le client augmente son stock. Par exemple, si la valeur des objets est d’un million et la prime correspondante de 1000 francs, en cas de nouvelles acquisitions qui font évoluer la valeur à deux millions, la prime applicable sera de 1500 francs et non de 2000 francs.» Toutefois, si le taux est dégressif, la valeur des pierres fines, elle, est à la hausse. Une réalité qui incite les clients à faire réajuster, également à la hausse, la valeur de leur marchandise assurée. Ce type de requêtes relatives aux pierres fines est en augmentation de 20% chez Anglo Belge SA.

Boucles d’oreille or et kunsite (boutique Sous les Pavés)

_____ Une tendance également soulignée par la gemmologue et marchande de pierres Antoinette Starkey, experte reconnue par les assurances: «Ces dernières années, la demande des certificats pour les tourmalines, spinelles, tanzanites, grenats et tsavorites de belle qualité et de plus de cinq carats est en nette augmentation. Demain, leurs plus beaux spécimens seront cotés autant que les trois précieuses, particulièrement les pièces d’exception comme la tourmaline Paraiba et le spinelle bleu cobalt.» D’ailleurs, certaines assurances comme AXA classent déjà ces minéraux parmi les pierres précieuses, au même titre que l’aigue-marine, le chrysobéryl et l’opale. Thomas Faerber, cofondateur du salon GemGenève, va plus loin encore en affirmant: «Toutes les pierres sont précieuses, à condition d’être créées par la nature et d’avoir une belle qualité!» Peut-être avez-vous quelques joyaux de ce type dans vos tiroirs? Pour en avoir le coeur net, une seule solution: faites-les expertiser. Si bonne surprise il y a, ils devront être inventoriées dans votre assurance ménage contre les risques encourus (vol, incendie). Beaucoup de compagnies proposent des couvertures globales allant jusqu’à 30000 francs, voire plus. Parmi elles, La Mobilière, qui ne fait pas de différence entre les pierres précieuses et les pierres semi-précieuses. Par contre, le montant de la prise en charge variera en fonction du fait que la pierre soit sertie ou pas.